L’expédition

>>>Partie explorer un bel épisode de notre histoire.

Partie explorer un bel épisode de notre histoire.

En 1602, une expédition anglaise commandée par Bartholomew Gosnold débarque sur une côte d’un pays qui correspond aujourd’hui aux États-Unis d’Amérique. Gosnold est le premier explorateur anglais à arriver sur la côte du Maine. Les chroniqueurs de l’époque relatent sa première rencontre avec les autochtones : ils naviguaient à bord d’un baleinier basque, étaient vêtus à l’européenne et précisèrent que des pêcheurs de Saint-Jean-de-Luz travaillaient dans les environs. Ils lui expliquèrent qu’ils venaient de Placentia. Gosnold supposa qu’il s’agissait de « Placentia of Newfoundland », le célèbre comptoir basque de Terre-Neuve… situé bien loin de la côte du Maine.

 

Des siècles plus tard, un chercheur, Xabier Agote, enquête sur cette rencontre. Il doute que des indigènes américains soient venus à bord de ce baleinier depuis la localité canadienne de Placentia, située à 700 milles marins de là. Il commence à chercher, et découvre qu’il existe près de là une petite île, inhabitée et méconnue, du nom de Placentia. À la suite d’échanges avec des historiens et des archéologues locaux, Agote commence à penser que sur le lieu mentionné dans l’histoire des pêcheurs basques, une cohabitation a peut-être existé entre ces mêmes pêcheurs et des indigènes américains.

Au cours de l’été 2016, Xabier Agote prend la direction d’une expédition pluridisciplinaire qui se rend sur l’île pour y chercher des preuves de cette rencontre.